Monument Naturel de la Forêt Sacrée Alandraza Analavelo

Les Aires Protégées de Madagascar. Du Sud. Monument Naturel de la Forêt Sacrée Alandraza Analavelo

Ici vous pouvez trouver plus de parcs protégés

Identité :

  • 4487 ha
  • Création : 2015
  • Gestion : Missouri Botanical Garden

Infrastructures et Accès :

Carte de la forêt d’Analavelona montrant la distribution de Turraea cauliflora J.-F. Leroy & Lescot ex Randrianari. & Callm. (étoiles)

Carte de la forêt d’Analavelona montrant la distribution de Turraea cauliflora J.-F. Leroy & Lescot ex Randrianari. & Callm. (étoiles)

  • L’Aire Protégée Analavelona est situé sur une face sud-est d’un massif isolé de 1325m d’altitude à Mitsinjoriake. Le massif forme « un oasis de brumes » recevant des précipitations  et une humidité orographique.  Il est seulement accessible à pied.
  • MBG possède un bureau à Ambinanitelo. Ce village est relié à Sakaraha par une route secondaire, praticable entre avril et mi-décembre.
  • Il est également possible d’accéder à l’AP à partir de la localité de Mahaboboka (RN7- 24 km de Sakaraha) puis à pied jusqu’au village d’Andranoheza et gagner le massif le lendemain.
  • Les modalités de visite sont à discuter avec le gestionnaire à son bureau principal et à Antananarivo. 4 guides locaux sont disponibles.

Climat – Faune et Flore :

  • Climat subhumide. Saison pluvieuse de novembre à avril. saison froide entre juin et août avec  une température de 7,3°C et saison chaude de septembre à novembre avec un pic de plus de 32,4°C (entre décembre et février).
  • La forêt couvre une grande partie de l’AP et sa périphérie est composée de prairies secondaires et de pâturages.
  • La forêt présente les caractéristiques d’une forêt dense humide sempervirente. Sur 75 espèces, 4 sont à feuilles caduques. Les arbres atteignent 20 à 30 m aux abords des cours d’eau.
  • Flore : caractéristique des zones humides et subhumides : Ludia madagascariensis. 3 espèces sont connues comme typiques à Analandraza : Aloe analavelonensis, Euphorbia analavelonensis, et Pseudodicliptera humilis.
  • Faune : 82 espèces d’oiseaux,  7 espèces de  Lémuriens, 3 reptiles dont le Zonausaurus madagascariensis.

Culture et Pratiques socio-économiques :

  • Les Bara vivent aux alentours du massif. La forêt est exploitée pour ses ressources (miel, la chasse de tenrec).
  • La forêt est considérée comme sacrée et habité par les esprits.  Elle sert de refuge aux zébus.
  • La menace qui pèse sur l’AP est constituée essentiellement par les feux de brousse.
Print Friendly