Parc National Andohahela

Les Aires Protégées de Madagascar. Du Sud. Parc National Andohahela

Ici vous pouvez trouver plus de parcs protégés

Identité :

  • 76.140 ha 
  • Création en 1939 comme Réserve Spéciale Intégrale
  • Devenue Parc National en 2002
  • Changement de limites en 2015. Parcelle 1 : 62.124 ha – Parcelle II : 13.759 ha – Parcelle III 437 ha
  • Gestion : Madagascar National Park/MNP

Infrastructures et Accès :

  • Situé dans la Région Anosy, le Parc National Andohahela chevauche le district de Fort-Dauphin et celui d’Amboasary-Sud. Il est entouré des villages de Tsimelahy, de Mangatsiaka, de Malio, d’Ihazofotsy et de Manangotry.
  • On accède au Parc par la route entre Taolagnaro et Ambovombe, la RN13. Pour la Parcelle I: Tourner vers le Nord à Soanierana (13 km à l’Ouest de Taolagnaro). Puis continuer sur 15 km toujours vers le Nord. Pour la Parcelle II : Bifurcation vers le Nord à Ankariera (Carrière) à 47 km à l’Ouest de Taolagnaro. (direction à Ambatoabao) jusqu’à Mangatsiaka (8 km). Sur la même route jusqu’à Tsimelahy ou la route qui part d’Amboasary Atsimo vers le Nord et 35 km jusqu’à Ihazofotsy. La Parcelle III se trouve près de la RN13, à 8 km à l’Ouest de Ranopiso.
  • Bureau du gestionnaire à Taolagnaro. Deux bureaux opérationnels à Fenoevo (Parcelle I) et Tranomaro (Parcelle II). Un bureau gîte à Ihazofotsy
  • Un centre d’intérprétation aménagé (ecoshop et toilettes) à Ankazofotsy (Parcelle II) et 2 postes d’accueil à Mangatsiaka et Tsimelahy avec 2 sites de camping équipé simplement (abri tentes – coin cuisine – abri-repas – foyer – eau – douche et toilettes) (Parcelle II). Un gîte d’accueil à Ihazofotsy (Parcelle II)
  • 8 circuits touristiques de 70 km (Tsimelahy 3,1 km, Mangatsiaka 4 km, Manangotry 8 km, Malio 12 km, Ihazofotsy 2,5 km, Andohanomby 11 km, circuit cyclable 8 km, randonnée Talakifeno- Malio 25 km).

Climat – Faune et Flore :

  • C’est la seule aire protégée de Madagascar présentant une forêt dense humide au sud du Tropique du Capricorne, ce qui est rare au niveau mondial ; ainsi qu’une „formation“ de transition entre l’écorégion de l’Est et celle du Sud. C’est un réservoir d’eau considérable, et avec le développement de l’écotourisme, elle représente un grand potentiel économique pour la région.
  • La Parcelle I est dominé par un climat humide du Sud Est : saison pluvieuse de novembre à Avril. Saison froide entre juin et août avec une température minima de 9,2°C. Saison chaude entre décembre et février avec des pics de T° de 31,4°C entre septembre et novembre.
  • Elle est composée de forêts denses humides sempervirentes qui se prolonge au Nord par un massif forestier s’étirant jusqu’à Befotaka- Midongy du Sud.
  • La Parcelle II présente un climat subaride du Sud Est : Saison froide entre juin et août avec une température minima de 10°C. Saison chaude entre décembre et février avec des pics de T° de 32,2°C entre septembre et novembre.
  • Elle présente une végétation composée de fourré sec épineux sur ses tiers nord et sud mais est déboisé en son centre et possède le Pic de Vohimainty de 1006 m.
  • La Parcelle III est soumise à un climat subaride du Sud Est : Saison froide entre juin et août avec une température minima de 11,1°C. Saison chaude entre décembre et février avec des pics de T° de 33°C entre septembre et novembre.
  • Sa végétation est composée de formations de transition.

Culture et Pratiques socio-économiques :

  • Plusieurs groupes ethniques se côtoient dans l’AP : plusieurs pratiques culturales. La terre appartient à celui qui la défriche (forêt) et l’attachement au zébu sont les deux points communs aux différentes communautés du Parc.
  • Seul l’Albizia sp, est le bois destiné à la confection du cercueil. Des tombeaux se trouvent dans le parc et une des piscines naturelles est sacrée et interdite à la baignade (Tsimelahy). La montagne d’Ankebotsy est également interdite, en raison de la présence de tombeaux.
  • L’AP a été occupée autrefois, d’où une riche tradition orale.
Parc National Andohahela

Parc National Andohahela

Print Friendly