Parc National Zombitse Vohibasia

Les Aires Protégées de Madagascar. Du Sud. Parc National Zombitse Vohibasia

Ici vous pouvez trouver plus de parcs protégés

Identité :

  • 36.308 ha dont Vohibasia : 16.170 ha, Isoky Vohimena : 3.293 ha et Zombitse : 16.845 ha
  • Forêt classée en 1962
  •  Parc National en Décembre 1998
  •  Gestion : MNP
  • Site d’intérêt biologique

Infrastructures et Accès :

  • Le Parc National Zombitse Vohibasia est formé de 3 blocs séparés, du Nord au Sud : Vohibasia, Isoky-Vohimena et Zombitse. Il est situé dans le Sud-Ouest de Madagascar, à 135 km au Nord-Est de Toliara. L’accès se trouve sur la RN7 à Ambakitany, 10 km à l’est de Sakaraha, à 150 km de Toliara.
  • Le bureau de MNP  est à Sakaraha.
  • Circuit touristique aménagé de 6 km.

Climat – Faune et Flore :

  • Climat subaride du Sud-Ouest : saison froide entre juin et août avec une température de 12°C et saison chaude de septembre à novembre avec un pic de plus de 35°C (Décembre et février) – saison pluvieuse entre novembre et avril.
  • L’Aire protégée est dominée par une forêt dense humide semi-decidue. La forêt occupe les ¾ des 3 blocs qui constituent l’AP. Il y a quelques mares temporaires et un lac dans la partie non forestière de Zombitse.
  • Flore : présentant les caractéristiques de la forêt dense humide et de la forêt sèche : 02 espèces de didiéracées typique de cette région ; différentes espèces de baobabs comme les baobabs nains, les baobabs de Grandidier ; dominance des Euphorbiaceae, Fabaceae, Apocynaceae.
  • Faune : Le Parc National Zombitse Vohibasia abrite des espèces faunistiques endémiques, avec 103 espèces d’oiseaux avec une espèce endémique locale, le Phylastrephus apperti, 29 espèces de reptiles. Il compte également 08 espèces de lémuriens dont le Lépilemur hubbardorum lequel est localement endémique.
  • Certains lémuriens sont quasi menacés comme le Phaner furcifer pallescens.
  • C’est la seule Aire protégée abritant le gecko, Phelsuma standingi et l’oiseau Phyllastrephus apperti,

Culture et Pratiques socio-économiques :

  • Pressions : La population pratique la culture sur brûlis, l’exploitation illégale de ressources minières. Collecte de produits non ligneux : tubercules, bambou, miel et le braconnage.
  • Le parc est une zone sacrée pour l’ethnie Bara. La Forêt servait de refuge et de pâturage aux zébus. La forêt abrite  l’arbre Cordyla (Fabaceaea) ou karabo en malagasy, seul « bois » avec lequel la population Bara confectionne leur cercueil.
Parc National Zombitse Vohibasia

Parc National Zombitse Vohibasia

Print Friendly