Réserve Naturelle Intégrale de Tsaratanàna

Les Aires Protégées de Madagascar de la Région Nord. Réserve Naturelle Intégrale de Tsaratanàna

Ici vous pouvez trouver plus de parcs protégés

Identité :

  • 108.610 ha
  • Création : En 1927. Elle a été complétée en 1966 comme Réserve Naturelle Intégrale N°4 avec 49.331 ha. Elle fait partie du Complexe des Aires Protégées Ambohimirahavavy Marivorahona (CAPAM) laquelle a intégré dans ses limites les extensions nord et sud de l’AP: 59.279 ha.
  • Gestion : Madagascar National Park

Infrastructures et Accès :

  • Réserve Naturelle Intégrale de TsaratanànaLa Réserve Naturelle Intégrale de Tsaratanàna est située dans la partie Nord-Ouest de Madagascar, dans la région DIANA.
  • Elle constitue le toit de Madagascar avec son sommet Maromokotra qui culmine à 2.876 m d’altitude. L’AP est située à l’endroit où se rejoignent les bassins versants de la Ramena, du Sambirano et de la Mahavavy du Nord.
  • Le bureau du gestionnaire se trouve à Ambanja avec des bureaux de secteurs à Marotolana, Mangindrano et Haute Ifasy Manambato.
  • La réserve intégrale est fermée aux touristes.
  • Les modalités de séjour pour les scientifiques sont à discuter au siège du gestionnaire ou à son bureau sur à Ambanja.
  • Les entrées au site sont situées à son point Sud sur la RN31 entre Antsohihy et Bealanana puis par une route secondaire entre Bealanana et Ambatoriha jusqu’à Mangindrano. L’accès au Sud-Ouest est long de la RN4-12, Ambanja – Marotaloa- Beangona Ambevy, puis une traversée du fleuve Sambirano par bateau. L’entrée au site requiert des marches avec ascensions sur de longues distances.

Climat – Faune et Flore :

  • Le climat de l’AP est caractérisé par le climat subhumide de la partie Nord de l’Ile. La saison des pluies se déroule de novembre à avril. La saison froide court entre juin et août avec une température minima de 5,4 °C et la saison la plus chaude est de décembre à février avec un pic de température allant jusqu’à 28,6 °C.
  • La forêt dense humide de basse altitude se trouve sur la partie Nord-Ouest de la Réserve.
  • Au-dessus de 1.000 m, elle devient une forêt dense humide de moyenne altitude où quelques lacs sont bordés d’une végétation aquatique de montagne.
  • Au-dessus de 2.000 m, les bambous sont impénétrables sur le site, succédant à la forêt détruite par les feux ou des cyclones.
  • Le plateau du sommet de 6.000 ha abrite un fourré éricoïde, notamment sur la partie Ouest. Il est remplacé par une prairie d’Erica. On y rencontre également des marais, des tourbières et de petits lacs.
  • Le bassin de la Mahavavy est largement défriché.
  • La flore comprend 72 espèces lesquelles ne sont connues que de Tsaratanana: Pandanaceae – Pandanus maromokotrotrensis (à 1.700 m).
  • Senecio Tsaratananenis est une espèce endémique locale.
  • En tout, l’AP abrite 42 espèces d’amphibiens, 37 espèces de reptiles, 99 espèces d’oiseaux, 15 espèces de tenrecidés, 8 espèces de rongeurs et 9 espèces de lémuriens. Concernant la faune, 9 amphibiens et 7 reptiles sont endémiques au site, lequel abrite également diverses grenouilles Microhylidae.

Culture et Pratiques socio-économiques :

  • La population est à majorité Sakalava et Tsimihety.
  • L’AP abrite plusieurs sites sacrés.
  • La déforestation, la pratique de l’agriculture dans les sous-bois, la chasse, l’exploitation des bois précieux et de bois durs ainsi que les feux, notamment ceux liés à la culture de Cannabis sativa constituent les pressions que subit l’AP.
Print Friendly, PDF & Email