Sénégal – Dakar

Dakar, la capitale du Sénégal

En provenance d’Europe par avion, le point d’entrée classique de tout voyage au Sénégal est Dakar, la capitale du pays.

Située sur une presqu’île, c’est la ville la plus à l’ouest du continent noir, et fait donc directement face à l’Amérique centrale…

La ville elle-même compte 1.056.000 habitants (estimation 2011), tandis que son agglomération est estimée à 3.063.000 personnes en 2018.

Avec son climat agréable et tempéré, grâce aux vents de l’océan, elle vaut la peine qu’on s’y arrête un peu…

Certes, en raison de sa situation géographique – elle s’étale sur une presqu’île et son centre ne s’atteint que par quelques grands axes -, ses accès routiers sont perpétuellement encombrés de trafic…

Mais Dakar est aussi une capitale dynamique qui se pose en rivale d’Abidjan, sa grande concurrente économique en Afrique de l’Ouest. Avec les années de tensions en Côte d’Ivoire, Dakar a su tirer son épingle du jeu en vantant sa stabilité politique et a su attirer nombre de sièges de multinationales – privées ou publiques, comme les agences des Nations Unies – intervenant sur le continent noir.

Dakar: monument renaissance

Le Monument de la Renaissance Africaine, dans le quartier des Mamelles – Dakar

Des quartiers modernes et des hôtels luxueux se sont créés, le long de la Corniche ou aux Almadies, le nouveau quartier riche, à l’animation trépidante, de jour comme de nuit… On peut également aller jeter un coup d’œil, voire grimper les centaines de marches qui conduisent au gigantesque Monument de la Renaissance Africaine (haut de 52 m!) voulu par l’ancien Président Abdoulaye Wade, et dont le coût pharaonique a suscité nombre de polémiques… Mais là n’est probablement pas le plus intéressant…

Il vaut vraiment la peine, pour apprécier les différentes facettes de la capitale du Sénégal, de commencer par se balader au centre-ville historique Le Plateau, qui abrite la Présidence du Sénégal et les principales administrations du pays, et profiter de ses larges avenues ombragées…

Une visite au musée Théodore Monod d’Art africain, de style néo-soudanais passionnera tous ceux qui s’intéressent à la culture et à l’art traditionnels africains.

Dakar: kermel

Le marché Kermel, dans le quartier du Plateau – Dakar

Toujours au centre de Dakar, ne pas oublier de rendre une visite aux marchandes de légumes et de fleurs du Marché Kermel. Elles tiennent leurs étals ici historiquement depuis sa création au XIXème siècle, quasiment de mère en fille.

Les plus anciennes vendeuses viennent des villages du nord de la ville, tels Cambérène, aujourd’hui absorbés par la mégapole, mais qui abritaient autrefois des champs de fleurs et de légumes. Les marchandises viennent désormais plutôt du marché de gros de la périphérie, et sont produites dans les environs de Rufisque ou de Keur Massar, ou viennent de plus loin dans le pays.

Dakar: marché de la rue

Une rue du centre-ville – Dakar

Mais en réalité, le pouls de la capitale sénégalaise pulse un peu plus au nord… Prenez un taxi pour traverser – à la vitesse d’un escargot – la Médina, un quartier populaire, presque un marché à ciel ouvert en journée.. Vous aurez ainsi le temps d’observer les multiples activités des bords des rues – pour atteindre ensuite le Point E, Sacré Cœur, ou encore passer par Mermoz, du nom du légendaire pilote de l’Aéropostale , et qui longe l’ancienne piste d’atterrissage de la base française.

Dakar: corniche

La route de la Corniche – Dakar

Faites emprunter par votre taxi la route de la Corniche – qu’il traversera inévitablement à toute allure, protégé par l’effigie de son marabout bien en évidence sur le pare-brise – pendant que vous crispez vos doigts à la poignée de la portière, et en vous surprenant à formuler une prière rapide au Très-Haut… Pendant le trajet, laissez porter votre regard au loin vers le petit archipel des îles de la Madeleine, parc naturel protégé et qui n’abrite qu’oiseaux et végétation.

Dakar: corniche sport

Il est l’heure d’aller faire du sport le long de la Corniche !

En fin d’après-midi, les petites plages de la Corniche sont le lieu de rendez-vous obligatoire des jeunes Dakarois des proches quartiers populaires qui viennent y faire du sport sur les installations mises gratuitement à disposition par la mairie de la ville. Il faut les voir s’entraîner ou faire du footing sur les toutes petites plages, alignés sagement en rang d’oignons, et soulevant une poussière impressionnante à chaque foulée !

Plus calmement, et plus tranquillement, l’on peut profiter d’une marche en fin d’après-midi le long de la petite Corniche, en direction de la Pointe Bernard. Face à l’île de Gorée, on rencontrera les habitants du Plateau qui font leur footing ou leur marche sportive quotidienne.

Mais attention, il faudra bien veiller à être de retour à son hôtel à la nuit tombée, ou prendre un taxi pour rentrer si l’on s’est fait surprendre par le crépuscule !

Dakar: gorée

Une ruelle de l’Ile de Gorée, au large de Dakar

Il y aurait encore tant à dire sur Dakar et ses quartiers si vivants, sur l’île de Gorée, aux ruelles fleuries et chargées d’histoire, ou sur celle de Ngor et ses fameux poissons grillés… Sans oublier le quartier animé du port de Dakar, qui voit passer plus de 15 millions de tonnes de marchandises par année…

Réellement, Dakar mérite qu’on s’intéresse à elle et que l’on prenne un peu de temps pour la découvrir…

Dakar: soumbedioune

Voyage au Sénégal… Le port de Soumbédioune, dans le quartier de Fann Hock, et, au fond, le quartier du Plateau – Dakar

Print Friendly